skip to Main Content
AIGLE AZUR, Une Compagnie Aérienne En Faillite : Les Droits Des Passagers.

AIGLE AZUR, une compagnie aérienne en faillite : les droits des passagers.

En redressement judiciaire, AIGLE AZUR la deuxième compagnie française a décidé d’annuler tous ses vols à partir de vendredi soir. Des milliers de voyageurs risquent ainsi de se retrouver livrés à eux-mêmes, sauf s’ils sont passés par une agence de voyage physique.

Pour les aider dans leurs démarches, les mandataires judiciaires mettent à disposition un site dédié (https://www.aigleazur.online). 

Indemnité-Voyage.fr vous informe sur la marche à suivre dans pareil cas.

● La compagnie annule tous ses vols et je suis à l’étranger.

La marche à suivre dépend de votre billet.

Il faut distinguer l’achat d’un billet d’avion seul des séjours incluant le vol et d’autres prestations comme l’hébergement, les excursions ou la location de voiture.

J’ai réservé un billet d’avion uniquement : Si le billet a été acheté sur le site de la compagnie, le passager est généralement livré à lui-même. Il doit soit renoncer à son voyage, soit repayer un billet sur une autre compagnie, dans ce cas le gouvernement et les compagnies concurrentes essayent de trouver des solutions de retours.

Mon séjour est réservé via une agence de voyage : L’agence de voyage a l’obligation d’assurer les prestations vendues. Ainsi, si le vol annulé fait partie d’un séjour tout inclus, elle doit vous aider à trouver une solution de retour.

 N’oubliez pas que les frais de restauration et d’hébergement supplémentaires doivent également être pris en charge par l’agence.

Attention, Les agences en ligne (eDreams, Go Voyages…) n’offrent pas ces garanties.

● Comment être remboursé ?

Mon séjour est réservé via une agence de voyage : Si la faillite de la compagnie a lieu avant le départ, le tour-opérateur peut proposer de résilier le contrat et donc de rembourser l’intégralité du séjour. Il peut aussi suggérer des changements (nouvelles dates, autre destination…) que l’on est libre d’accepter ou pas. 

J’ai réservé un billet d’avion uniquement : les chances d’être dédommagé sont quasi-nulles. Pour espérer obtenir un remboursement du billet et des frais supplémentaires (achat d’un autre billet, hébergement, repas…), les clients peuvent s’inscrire sur la liste des créanciers du transporteur une fois la procédure de liquidation déclenchée. Attention les passagers ne sont pas des créanciers prioritaires et ne sont que très rarement indemnisés.

Les passagers lésés peuvent aussi faire opposition au paiement s’ils ont payé par carte bancaire. L‘article L133-17 du Code Monétaire et Financier autorise en effet le blocage des sommes pas encore transférées en cas de liquidation ou de redressement judiciaire du bénéficiaire. Une procédure possible si l’achat est récent… Autre solution: demander le remboursement auprès de sa banque ou de l’émetteur de sa carte bancaire grâce à la procédure de rétrofacturation (chargeback). En outre, rares sont les assurances voyage à offrir des garanties en cas de faillite d’un transporteur. Néanmoins, rien ne coûte de contacter son assureur.

L’équipe d’indemnité-voyage.fr reste à votre service pour tout renseignement éventuel.

libero Curabitur felis vulputate, ante. in massa mattis sed venenatis, Back To Top